Plus que 2 jours pour voter et soutenir l’Aiga, la Monnaie des Cévennes et du Piémont

Je vote Pour

Message de nos amis de l’Aiga :
Nous avons besoin de votre mobilisation. Notre projet de territoire a vraiment la capacité de répondre aux besoins des habitants. Donnez-lui de l’altitude en prenant quelques minutes pour participer au vote sur le site de la région Occitanie.

L’objectif est de faciliter l’utilisation de la monnaie locale dénommée Aïga pour dynamiser l’économie en maintenant l’argent sur le territoire afin de limiter l’évasion monétaire, pour créer plus d’emplois, de nouvelles activités, produire plus de produits locaux éthiques et durables, favoriser les élevages respectueux du bien-être animal et proposer plus de services pour l’épanouissement des individus.

Chaque année, ce sont des centaines de millions d’euros qui sortent du territoire français par les choix de consommation qui contribuent à financer des projets inutiles qui polluent la planète et la santé de l’environnement, des animaux et des êtres humains via les banques commerciales et la finance mondiale générant la pauvreté du plus grand nombre au profit de quelques individus.

Nous pouvons, avec une monnaie complémentaire forte, inverser cette tendance en captant cette masse monétaire, via une banque éthique, la NEF, dont les investissements sont spécifiquement et clairement affectés à l’économie sociale et solidaire, environnementale et écologique exclusivement sur le territoire français.

La NEF s’est engagée, en outre, à accompagner les monnaies locales dans leur effort pour le développement économique en consentant des prêts de la valeur du double des fonds de leurs réserves (fonds représentant les échanges gardés sur un compte sur livret – voir lien ci-après).

Aujourd’hui, il existe plus d’une centaine de monnaies locales en France qui ont fait la preuve de leur utilité depuis plus de 10 ans !

Comme pour l’Eusko, au pays basque, participez de manière engagée à l’économie de votre territoire : https://www.euskalmoneta.org/eusko_en_chiffres/ et aidez-nous à passer à la vitesse supérieure en mettant en place une version numérique qui va faciliter les échanges et les transactions pour les utilisateurs et les professionnels …

… et aussi, sortir un nouvel annuaire performant aux formats numérique et papier, mettre en place l’outil de gestion spécifique aux monnaies locales, le Kohinos, assorti de son application web de géolocalisation des professionnels;, ainsi que d’une application mobile pour faciliter les échanges des utilisateurs et les transactions des professionnels, développer les bureaux d’échange physiques chez les professionnels du réseau de l’Aïga, couplés souvent avec des évènements festifs de lancements locaux dans les différentes zones du vaste territoire des Cévennes et du piémont cévenol, développer le site internet, optimiser la communication, mettre en place les outils de formation des ambassadeur.rice.s et des référent.e.s des bureaux d’échanges et des groupes locaux qui commencent à se multiplier un peu partout (voir carte géolocalisée sur le site de l’Aïga : https://cevennes-transition.fr/annuaire-des-accepteurs-de-laiga/) …

L’AVENIR ECONOMIQUE DU TERRITOIRE NOUS CONCERNE TOUTES ET TOUS !
alors VOTEZ ET FAITES VOTER VOTRE ENTOURAGE !

Je vote Pour

Share

Le jeudi, c’est Prômô-Krôcô à la Ressourcerie Réa-Nîmes

Depuis ce jeudi 24 septembre et tous les jeudis après-midi,
c’est Prômô-Krôcô à la Ressourcerie !

Deux articles achetés en Krôcôs, le troisième gratuit !
Permanence du Krôcô pour adhésion et échanges Euros/Krôcôs

Share

VidéoKrôcô : sortir de la logique spéculative, multiplier le pouvoir d’agir

Share

Des nouvelles de nos amis de l’Épicerie

Rendez vous à l’Épicerie de Nîmes, dès le mardi 12 mai 9h – Caroline et Bruno seront heureux de vous y accueillir. Les horaires seront de 9h à 13h, du mardi au samedi matin.

Si vous le souhaitez, vous pouvez passer vos commandes par téléphone ou SMS le matin et venir retirer l’après-midi entre 17h et 19h, ou pour ceux qui le souhaitent (à partir de 25€ d’achat), vous faire livrer gratuitement à domicile de 14h à 17h. Comme la livraison se fera à vélo à pédale mécanique, ce service sera réservé à l’hypercentre de Nîmes.

Il nous tarde de vous retrouver, et d’ici là, portez vous bien !

Épicerie de Nîmes
14 Rue de l’Agau 30000 Nîmes
0952144065 / 0630405389
https://www.facebook.com/lepiceriedenimes

Share

Quand les MLCC mettent leurs forces en commun

Kohinos (en commun en grec), un logiciel open-source et libre (sous licence AGPLv3), pour la gestion des Monnaies Locales Complémentaires & Citoyennes (MLCC) développé par des MLCC.

Week-end de travail du Collectif Kohinos à Clermont-Ferrand avec développeurs et administrateurs des MLCC partenaires

Sur la base d’un logiciel de gestion développé pour la Doume (Puy-de-Dôme) un collectif d’administrateurs de MLC et de développeurs s’est constitué, ouvert aux monnaies intéressées à s’impliquer dans le développement si elles avaient les ressources en interne. La licence choisie pour le Kohinos est la plus ouverte possible (AGPLv3) de façon à faire de ce produit une œuvre collective. Peu à peu, treize monnaies se sont impliquées bénévolement, de façon plus ou moins active, ainsi que le développeur qui avait été salarié un temps pour ce projet. Le Krôcô s’est impliqué dans cette aventure en cohérence totale avec le projet, lauréat de #Dédé, de paiement numérique. Le site du Kohinos permet la communication entre toutes les monnaies du collectif, présentes et à venir. Actuellement : Graine, Doume, Gentiane, Krôcô, Mige, Chouette, Luciole, Babet, Soudicy, Cagnole, Florain, Aïga, Tissou, Sézu, Galais, Pêche…

Share

Une petite leçon d’économie ?

Intéressante, la dernière production de EconomiTips… Vous pourrez la consulter ci-dessous ou en suivant ce lien : https://newsletters.artips.fr/Economitips/DeMeulles_Cartes/?uiad=a12fd2e7a7

Share

La Charte du Krôcô

Pour vous aider à mieux comprendre la Charte du Krôcô, voici une petite série de visuels qui détaillent les 4 grands thèmes de la Charte.

Share

Pour Noël, un Kadô malin : une enveloppe de Krôcôs !

Votre petit-neveu ne connaît pas encore le Krôcô ? Votre Mamie non plus ?
Il est encore temps de leur faire découvrir notre monnaie locale et les 69 commerces et services qui l’acceptent à Nîmes et en périphérie en leur offrant une jolie enveloppe-kadô Krôcô à l’occasion des Fêtes et des étrennes !

La formule est simple : vous achetez une enveloppe contenant des billets de krôcôs, une carte de membre pour l’heureux récipiendaire (obligatoire mais offerte, valable jusqu’au 23 mars 2020), une liste des commerces et le plan . Nous vous proposons des enveloppes à 20€ ou 50€ (contenant donc la même valeur en Krôcôs). De quoi faire de belles découvertes, et consommer local, éthique, responsable…

Vous pourrez les acheter (en euros, évidemment…) chez cinq de nos sympathiques commerces prestataires :
Le Caboulot, restaurant, 26 rue Jean Reboul 30000 Nîmes
Le Spot, expos, restauration, 8 rue Enclos-Rey 30000 Nîmes
La Ressourcerie Réa Nîmes, friperie-brocante solidaire, 2 rue des Platanettes 30000 Nîmes
la Boutique nîmoise, Épicerie & artisanat locaux, 5 rue de la République 30000 Nîmes
La Biocoop de Marguerittes, 254 rue Louis Blériot 30320 Marguerittes

Article Midi-Libre : https://www.midilibre.fr/2019/12/23/nimes-pourquoi-ne-pas-offrir-des-krocos-a-noel,8622197.php

Share

Le Krôcô lauréat de #Dédé

infographie : Krôcô

Chaque année Nîmes-Métropole lance un appel à projets dans le domaine du développement durable : #Dédé. L’opération répartit 100.000€ entre les lauréats. Cette année, dans la catégorie « innovation » le krôcô a reçu 4000€ pour le développement d’une plateforme informatique permettant les transactions en Krôcôs entre prestataires, accessible à partir d’un téléphone portable.

Nous avons pris le parti de rejoindre un collectif de MLC qui ont le même besoin de développement, piloté et coordonné par Coopératic, un prestataire de notre voisine « La Graine ». La Gentiane (Annecy) et une dizaine d’autres monnaies sont aussi du projet, avec des niveaux d’intervention différents. Priorité : mettre au point une version de démo et de tests. A suivre….

photos : Nîmes-Métropole

Share

Jérôme Puech lance le Krôcô dans la campagne municipale. Notre réaction…

Jérôme Puech, candidat socialiste et « citoyen » à la mairie de Nîmes, annonçait le 8 novembre dernier 12 mesures-phares pour l’économie locale dans les colonnes d’Objectif Gard. Parmi celles-ci une prime de 100 Krôcôs à tous les agents municipaux et communautaires. Notre réaction :

Communiqué de l’association Les Vrais Monnayeurs de Nîmes & alentours :
Nîmes, le 13 novembre 2019

Les Vrais Monnayeurs de Nîmes & alentours, porteurs de la monnaie locale le Krôcô, réunis en CA, se déclarent surpris des déclarations de campagne de Jérôme Puech, (article Objectif Gard en date du 8 novembre), par lesquelles il annonce une prime de 100 Krôcôs pour les agents municipaux et communautaires (Note : 100 krôcôs ont bien une valeur de 100 euros, et non 80 comme il écrit par erreur dans l’article cité).

Agréablement surpris, bien sûr, de voir ainsi la monnaie citoyenne, lancée en mars 2018, devenir l’un des thèmes de la campagne municipale. En effet, notre monnaie locale complémentaire et citoyenne (MLCC) est un des outils qui peuvent contribuer à construire une ville plus écologique et plus solidaire par le soutien aux circuits courts d’approvisionnement et le maintien de l’argent sur le territoire.

Mais le Krôcô est un projet associatif avec un pilotage citoyen, au sein duquel les élus peuvent prendre une juste place. Une municipalité « de progrès » devra bien sûr aider le Krôcô, mais il s’agira alors de ne pas mettre la charrue devant les bœufs. Les priorités seront de soutenir l’association dans son fonctionnement, puis d’ouvrir certaines régies municipales et DSP (cantines, transport en commun, piscines…) au paiement en Krôcô. Les primes aux agents, de même que les indemnités des élus, viendront enfin compléter l’édifice.

Ce processus est clairement décrit dans le Pacte pour la Transition, porté par le collectif Nîmes-en-Transition, dont le Krôcô est partie prenante. Ce Pacte, qui propose 32 mesures concrètes, simples et applicables dans le temps d’une mandature, vise à construire, dans une logique de co-gestion citoyenne, une société plus écologique, solidaire et démocratique à l’échelle de nos villes et villages, en capacité de supporter les bouleversements à venir. Le Pacte décline à l’échelle locale une réflexion globale sur une nécessaire Transition, laquelle devra nécessairement concilier les problématiques de « la fin du mois » et celles de « la fin d’un monde ». La monnaie locale peut et doit prendre sa place dans cette démarche.

Des commissions citoyennes, réunies à l’initiative de Nîmes-en-Transition, se sont emparées du Pacte proposé nationalement, et en ont élaboré une adaptation au contexte local. Le Pacte pour la Transition devrait être proposé à l’ensemble de candidates et candidats à la magistrature municipale d’ici le début du mois de décembre.

PJ : la mesure #32 du Pacte pour la Transition relative au soutien aux monnaies locales.
http://www.nimesentransition.org/pacte/Pacte-%2332.pdf

Share