Archives de catégorie : comment ça marche ?

Une convention MLCC/Nef/Sol pour le financement citoyen

Le Réseau des MLCC (dont le Krôcô est signataire de la Charte des valeurs), le Mouvement SOL et la Nef poursuivent le même objectif de repenser les rapports économiques et les transactions financières pour une société plus respectueuse de l’Homme et de son environnement. Forts de cette proximité de vision et des liens resserrés entre leurs communautés sur les territoires, le Réseau des MLCC, le Mouvement SOL et la Nef décident de renforcer leurs relations en officialisant un partenariat commun (la convention tripartite a été signé en septembre 2018). Continuer la lecture

La dame de Condé, fable économique

Dans la petite ville de Condé, l’hôtel de la Gare est réputé pour son calme et sa vue sur le lac… Mais l’automne venu, la bourgade est calme, trop calme. Plus de touristes. Quant à l’activité locale, elle est au plus bas, les commerces au point mort, les ardoises des uns et des autres toujours plus longues.

Un vendredi après-midi, pourtant, débarque une jeune femme, d’apparence très convenable. Elle réserve une chambre pour la nuit et le repas du soir et, comme elle n’a pas de bagage, elle laisse en acompte un billet de 100 €, tout neuf. Puis, elle s’en va faire un tour en ville. Le pâtissier, qui était au bar de l’hôtel, a vu la scène et s’adresse au patron : Continuer la lecture

Participez à la première enquête du Krôcô

Trois mois après le lancement du Krôcô, nous avons souhaité faire un point sur son fonctionnement, pour avoir une première vision de ce qui décolle, ce qui ne décolle pas, des circuits qui se mettent en place, de la circulation de la monnaie.
Nous avons donc élaboré un questionnaire pour tous les prestataires, ces professionnels qui acceptent les paiements en Krôcô. Mais nous avons aussi besoin de voir du côté des utilisateurs, et nous avons donc un questionnaire spécifique pour les adhérents du Krôcô. Et, pour être complets, nous en avons un aussi pour les « sympathisants », ces personnes qui à un moment ou un autre ont croisé notre route et manifesté leur intérêt… sans pour autant devenir adhérents de l’association.
Ces questionnaires peuvent être remplis (en 5 minutes) directement sur écran (via Acrobat Reader), ou de façon plus classique sur papier. Dans les deux cas, il faut télécharger le fichier. Donc, si vous êtes adhérents de l’association des Vrais monnayeurs de Nîmes, utilisateurs ou non du Krôcô, le questionnaire utilisateurs vous attend ici. Et pour les non-membres il est là.

On compte sur vous pour en savoir plus sur vos souhaits, vos freins, vos suggestions !

Vers une 2e loi sur les Monnaies Locales ?

Le sénateur de l’Isère, Guillaume Gontard, vice-président de la commission Aménagement du Territoire et Développement Durable, propose, sur le site Parlement & Citoyens, une consultation qui pourrait servir de base à une proposition de loi pour « Soutenir le développement des monnaies locales ».

Par cette consultation, il est proposé de répertorier l’ensemble des freins que rencontrent les monnaies locales, complémentaires et citoyennes. Il est souhaité également que l’intelligence collective et le retour d’expérience des créateurs de MLCC permette d’imaginer des leviers, notamment législatifs, pour favoriser leur développement. Enfin, en fonction des solutions politiques, législatives et règlementaires, qui seront proposées il pourra être envisagé, si besoin est, la rédaction d’une proposition de loi. Parmi ces sujets qui pourraient faire l’objet d’une proposition de loi : l’autorisation pour les collectivités de payer directement certaines prestations en MLCC. Il est aussi également envisagéune réflexion sur les stratégies à mettre en œuvre pour la promotion des MLCC notamment par les collectivités locales.

En tout état de cause, cette consultation paraît utile pour accroitre la mise en lien des acteurs et la visibilité des monnaies locales, complémentaires et citoyennes, et ainsi contribuer à leur développement.

Pour participer, il suffit de se rendre sur le site de la consultation publique  , qui est accessible jusqu’à fin août.