Les Monnaies locales sur FranceInter

Le 27 septembre au matin l’émission Interceptions parlait d’argent…

Transportés à Clermont-Ferrand et dans le Puy-de-Dôme, on y abordait la fabrication des billets par la Banque de France, la monnaie locale avec nos amis de la Doume, les cryptomonnaies avec le Bitcoin et le Steam (une cryptomonnaie solidaire) et même un magasin où tout est gratuit, le bien-nommé SansPèze (comme nous, nous avons la boutique CKadô…)

Extrait spécial Monnaies locales :

L’émission au complet sur le site de RadioFrance :

https://www.franceinter.fr/embed/player/aod/aaf54353-2425-48c1-91ef-9ad66b6048d2

Share

La Charte du Krôcô

Pour vous aider à mieux comprendre la Charte du Krôcô, voici une petite série de visuels qui détaillent les 4 grands thèmes de la Charte.

Quand les MLCC mettent leurs forces en commun

Kohinos (en commun en grec), un logiciel open-source et libre (sous licence AGPLv3), pour la gestion des Monnaies Locales Complémentaires & Citoyennes (MLCC) développé par des MLCC.

Week-end de travail du Collectif Kohinos à Clermont-Ferrand avec développeurs et administrateurs des MLCC partenaires

Sur la base d’un logiciel de gestion développé pour la Doume (Puy-de-Dôme) un collectif d’administrateurs de MLC et de développeurs s’est constitué, ouvert aux monnaies intéressées à s’impliquer dans le développement si elles avaient les ressources en interne. La licence choisie pour le Kohinos est la plus ouverte possible (AGPLv3) de façon à faire de ce produit une œuvre collective. Peu à peu, treize monnaies se sont impliquées bénévolement, de façon plus ou moins active, ainsi que le développeur qui avait été salarié un temps pour ce projet. Le Krôcô s’est impliqué dans cette aventure en cohérence totale avec le projet, lauréat de #Dédé, de paiement numérique. Le site du Kohinos permet la communication entre toutes les monnaies du collectif, présentes et à venir. Actuellement : Graine, Doume, Gentiane, Krôcô, Mige, Chouette, Luciole, Babet, Soudicy, Cagnole, Florain, Aïga, Tissou, Sézu, Galais, Pêche…

Le Krôcô lauréat de #Dédé

infographie : Krôcô

Chaque année Nîmes-Métropole lance un appel à projets dans le domaine du développement durable : #Dédé. L’opération répartit 100.000€ entre les lauréats. Cette année, dans la catégorie « innovation » le krôcô a reçu 4000€ pour le développement d’une plateforme informatique permettant les transactions en Krôcôs entre prestataires, accessible à partir d’un téléphone portable.

Nous avons pris le parti de rejoindre un collectif de MLC qui ont le même besoin de développement, piloté et coordonné par Coopératic, un prestataire de notre voisine « La Graine ». La Gentiane (Annecy) et une dizaine d’autres monnaies sont aussi du projet, avec des niveaux d’intervention différents. Priorité : mettre au point une version de démo et de tests. A suivre….

photos : Nîmes-Métropole

Les gagnants du jeu-concours

Le jeu-concours proposé par le Krôcô à l’occasion de notre anniversaire a rendu son verdict ! Trois bulletins comportaient toutes les bonnes réponses. Nous n’avons alors pas procédé au tirage au sort, mais décidé de les récompenser tous les trois. Il s’agit de Bruno Beudot, Agnès Catala et Boris Lutaud.
Ils se sont vu remettre un « panier garni » avec des produits généreusement offert par nos prestataires que sont la librairie-jeunesse L’Eau Vive, la chocolaterie La Tabletterie, l’épicerie fine L’Huilerie, le bar à vins Gard o’vin, la crêperie Les 4 saisons, ainsi que le restaurant vegan Les P’tits Poissons Verts, le tout emballé dans un joli cabas tissu aux couleurs de l’épicerie-vrac Gard n’Vrac.

Les bonnes réponses permettaient de reconstituer la phrase « Le Krôcô, la monnaie locale qui ne part pas vers les îles Caïman ! » d’une part, et devaient d’autre part citer les fruits produits par les arbustes illustrant les billets du Krôcô, à savoir l’amande, la nèfle, l’olive, l’arbouse et la figue.

Bravo à nos gagnants ! Merci à nos prestataires qui ont contribué à constituer les lots, et à tous les participant·e·s à ce petit jeu amusant.


L'Eau Vive, rue Régale ;
La Tabletterie et L'Huilerie, rue des Marchands ;
Gard o’vin, place du Marché,
Les 4 saisons, rue des Greffes,
Les P’tits Poissons Verts, rue des Petits Souliers,
Gard n’Vrac, boulevard Gambetta

(voir aussi sur facebook : https://www.facebook.com/LeKROCOmonnaielocale)

Anniversaire du krôcô : une semaine d’animation

Le krôcô a un an !
Le moment de fêter ça et de faire le point…
Une semaine d’animations festives, conviviales ou sérieuses aux quatre coins de la ville :

Lundi 18

Lancement du jeu anniversaire : un parcours à effectuer dans le centre-ville à la recherche des codes affichés sur les vitrines des commerces acceptant le krôcô, et une question sur les billets du krôcô. Les bulletins de jeu (gratuit et sans obligation d’achat) sont disponibles chez les commerçants acceptant le krôcô (liste du kroco.fr). Le tirage au sort entre les meilleures réponses sera fait le 6 avril 2019, des lots-surprise sont à gagner.

Mardi 19

Lire la suite

MoLoCoCi, le « Monopoly » des monnaies locales

Le plateau du MoLoCoCi

On peut contribuer !

L’un des problèmes rencontrés par les projets de monnaies locales c’est « comment faire pour expliquer au plus grand nombre à quoi elles servent et comment elles fonctionnent ? »

Eh bien Sophie, utilisatrice, prestataire et animatrice de la Doume, monnaie du Puy-de-Dôme, a eu l’idée d’un jeu, un jeu auquel on puisse jouer dans les écoles primaires, dans les facs d’économie, dans les formations sur le développement durable, dans des forums et sur les marchés, mais aussi chez soi, en famille ou entre amis. Un jeu pour changer notre regard sur la monnaie et remettre en question nos façons de consommer.

Coopératif, aussi participatif qu’instructif, le MoLoCoCi (pour Monnaies Locales Complémentaires et Citoyennes) permet à chacun de partager ses connaissances et ses expériences pour faire progresser le groupe entier vers la victoire. Objectif : l’enrichissement du territoire par la contribution de chacun. Ça change !

Ce jeu est maintenant dans sa phase de financement, après une période de deux ans de tests. Et c’est sur Ulule que ça se passe !