Mystère ou merveille ?

Pourquoi je n’achète pas souvent des Krôcôs ?
Pourquoi ce n’est pas une dépense supplémentaire ?
Pourquoi, moi consomm’acteur, après le petit effort pour avoir des Krôcôs en main, je suis gagnant à tous les coups…

Cas n°1
Tu as 1€.
Tu donnes 1€ au boulanger, tu as du pain.
Miam.
Que deviens cet € ? Le soir même il est en banque… puis…
Mystère obscur…

Cas n°2
Tu as 1€.
Tu donnes 1€ au Krôcô (tu l’échanges et Krôcô le dépose en fond de garantie)
Tu as donc 1 Krôcô .
Tu donnes 1 Krôcô au boulanger, tu as du pain.
Miam.
Mince, ça change rien ton affaire !
Sauf que grâce à toi, il y a 1 € qui « travaille » dans la finance solidaire pour longtemps et 1 Krôcô qui circule dans l’économie locale sans en sortir. Merveille

De même qu’il est difficile d’agir pour le climat car les effets ne sont pas immédiats et proches, il est difficile d’agir pour amorcer un autre système monétaire, car les effets ne sont pas immédiats ni proches.
Pour penser et agir un peu plus loin, il faut faire un effort, mettre un peu plus de conscience, voir l’effet de l’effet de l’effet de l’effet… et voir que ça fait une boucle jusqu’à nous. Tout est relié.

La difficulté est donc d’arriver à boucler la boucle de cette circulation en monnaie locale, de main en main et retour, etc.
Chaque maillon compte. Essayons encore !